> FDC56 > Actualités et agenda

BATTUES

Un arrêté ministériel rend obligatoire la pose de panneaux de signalisation temporaire pour signaler les battues.

 


Un arrêté ministériel en date du 5 octobre 2020 vient rendre obligatoire à tout organisateur de battue au grand gibier la disposition, avant le commencement de la battue, sur l’accotement ou à proximité des voies publiques (routes communales, départementales et nationales) de panneaux de signalisation temporaire pour signaler les entrées principales de la zone de chasse.
Les chemins ruraux, les chemins et sentiers d’exploitation agricole et les chemins traversant les bois et forêts relevant du régime forestier ne sont pas concernés.
Ces panneaux doivent être retirés le même jour une fois la battue terminée.
Des panneaux sont à la disposition de ses adhérents à la Fédération des chasseurs (au siège social à Vannes ou au centre de formation de St-Jean-Brévelay les mardis des semaines impaires de 14 h à 17 h 30) au prix de 35 € TTC le panneau.

CHASSES COLLECTIVES ET COVID-19

Il est IMPERATIF que les consignes de sécurité et de sécurité sanitaire en battues soient respectées.
Rappel des gestes barrières :
- Mettre à disposition : du gel hydroalcoolique, des masques en cas de lieu confiné, des gants pour traitement de la venaison),
- Respecter une distanciation d’un mètre,
- Porter un masque si les distances ne peuvent être respectées notamment lors du rond. Il peut être souhaitable de l’imposer lors du rond même en extérieur et même s’il est possible d’avoir de la distanciation entre les chasseurs,
- Signer le carnet de battue avec chacun son stylo,
- Eviter le partage du matériel et la manipulation du matériel d’autrui
En cas de déplacement en voiture, chacun doit porter un masque dans le véhicule.
Les repas entre chasseurs après la battue doivent être limités. Préférez un casse-croûte en petits groupes (6 maxi) tout en respectant les règles sanitaires : distanciation, port du masque, 6 personnes maxi par table, aération des locaux, déplacements et service avec masque, proscrire tout ce qui peut être touché par plusieurs personnes (cacahuètes, etc.).
Enfin, en cas de maladie (fièvre…), il est de la responsabilité de chacun de rester à l’isolement.