> La chasse en Bretagne > Faune sauvage chassable

Petit gibier sédentaire chassable

Le petit gibier de plaine, c’est celui des campagnes : lapin, lièvre, perdrix, faisan.

 


LE LIÈVRE COMMUN


Le lièvre fréquente tous les milieux, de la plaine au bois.


Adulte, il pèse de 3 à 5 kilos.


Il est caractérisé par des pattes arrières très développées et de longues oreilles à l’extrémité noire.


Le lièvre mâle est appelé bouquin et la femelle, hase.


La durée de vie moyenne des adultes est seulement de 3 ans.


Le lièvre mange toutes sortes de végétaux, avec une préférence pour les graminées et les céréales d’hiver.


Pendant le jour, le lièvre demeure solitaire et immobile dans un gîte qu’il quitte au crépuscule. Il retrouve alors souvent quelques congénères.


Les lièvres sont polygames et les femelles élèvent seules les jeunes, qui naissent couverts de poils et les yeux ouverts. Les premières naissances ont lieu en janvier, les dernières au début d’octobre.


La gestation dure une quarantaine de jours mais la hase peut être fécondée quelques jours avant la mise bas : c’est la superfétation.


Chaque hase fait normalement, en une année, de 3 à 4 portées de 2 à 4 levrauts chacune. Elle donne ainsi naissance, en moyenne, à 13 jeunes par an.


Cependant, près de la moitié des jeunes disparaissent dans les premières semaines de leur existence (prédation, maladies, conditions météorologiques...).


Plus d’informations sur le lièvre commun sur le site de l’ONCFS : cliquez ici !


LE LAPIN DE GARENNE


Lapins - Crédit : D. Gest


Les lapins s’adaptent à des milieux très différents mais ils ne prospèrent que si les sols sont secs, filtrants et permettent de creuser des terriers.


Les adultes pèsent de 1 à 2 kilos.


Leurs oreilles sont petites et sans tache noire à leur extrémité.


Le lapin est un herbivore opportuniste. Il consomme régulièrement des graminées et des céréales, mais aussi, et notamment en hiver, des ronces et des écorces.


La garenne est un ensemble de terriers dont les lapins ne s’éloignent guère. Leur domaine vital n’est que de quelques hectares.


Les premières naissances ont lieu en février et les dernières en août.


La gestation dure trente jours. La lapine peut être fécondée directement après la mise-bas. Une femelle fait en une année de trois à cinq portées de 3 à 5 jeunes chacune. Elle donne naissance, en moyenne, à 20 jeunes par an.


Dans une population de lapin, les pertes sont importantes : pluies intenses, prédation, maladies…


Plus d’information sur le lapin de garenne sur le site de l’ONCFS : cliquez ici !


LE FAISAN COMMUN


Le faisan est originaire d’Asie. Il est un oiseau de lisière et recherche les milieux variés.


Le plumage permet de distinguer directement la femelle du mâle (plumage coloré et tours des yeux rouge).


Les adultes ont une nourriture variée, à dominante végétale. Les jeunes, pendant leurs trois premières semaines, se nourrissent essentiellement d’insectes.


Le coq, polygame, se constitue, au printemps, un harem de quelques poules.


La ponte débute généralement en mars.


Le nid, très sommaire, est fait à même le sol et contient de 9 à 15 œufs qui sont couvés pendant 24 jours.


Les jeunes naissant généralement en mai et quittent le nid dès leur éclosion. Ils sont nidifuges. Il n’y a jamais plus d’une couvée réussie par an.


Plus d’information sur le faisan commun sur le site de l’ONCFS : cliquez ici !


LA PERDRIX GRISE


Bien que la Bretagne soit une région située au sein de l’aire de répartition historique de l’espèce, les perdrix grises sont très rares.


Plus d’informations sur la perdrix grise sur le site de l’ONCFS : cliquez ici !


LA PERDRIX ROUGE


Elle est très peu présente en Bretagne.


Plus d’informations sur la perdrix rouge sur le site de l’ONCFS : cliquez ici !

Sources :
Tout le gibier de France, Atlas de la biodiversité de la faune sauvage, les 90 espèces chassables, FNC, ONCFS, Hachette Pratique, 2008.
Manuel de préparation à l’examen du permis de chasser, Hachette Pratique, 2013.

sser