> Le savoir-faire des Fédérations > Formation des chasseurs

Hygiène alimentaire

Les règlements européens sur l’hygiène alimentaire parus en 2004, et l’arrêté ministériel paru le 29 décembre 2009 au Journal Officiel ont renforcé les exigences sanitaires liées au traitement du gibier sauvage tué à la chasse et destiné à être mis sur le marché, commercialisé, ou offert à l’occasion d’un repas associatif ou repas de chasse hors du cadre familial.

Cette nouvelle réglementation a précisé les conditions et les moyens d’effectuer l’examen initial en définissant la formation des chasseurs qui seront habilités à pratiquer cet examen.

 

FORMATION DES CHASSEURS A L’HYGIENE ALIMENTAIRE : QUELLE(S) FINALITE(S) ?

Selon les Règlements européens sur l’hygiène alimentaire, la formation des chasseurs est obligatoire pour apprendre à réaliser l’examen initial du gibier chassé, permettant de distinguer « le normal du douteux ».

Ce sont les Fédérations Départementales des Chasseurs qui ont la charge de cette formation.

Cette formation est obligatoire pour les chasseurs :

  •  qui commercialisent leur gibier sur le marché local
  •  qui commercialisent leur gibier à des négociants ou ateliers de traitement
  •  qui cèdent le gibier pour un repas de chasse ou un repas associatif (club sportif ou autre)

Tous les chasseurs se trouvant dans l’une de ces situations ne doivent pas forcément être formés. Il suffit d’une personne formée par équipe de chasseurs concernés.

La formation des chasseurs va au-delà du seul examen initial pour aborder également :

  • le risque trichine et le contrôle analytique de la viande de sanglier ;
  • la réalisation d’une éviscération « dans les règles de l’art » ;
  • les recommandations en matière de bonnes pratiques d’hygiène « après le coup de feu » ;
  • la mise en œuvre de la traçabilité.

C’est pourquoi les Fédérations peuvent la proposer aussi aux chasseurs qui ne sont pas réglementairement et directement concernés par ces obligations, ne serait-ce que parce que depuis toujours, ils restent civilement responsables de la venaison qu’ils cèdent, y compris à leurs proches !

Pour suivre cette formation, renseignez-vous auprès de votre Fédération Départementale  :

Arrêté paru au Journal Officiel de la République Française, le 29 décembre 2009 (ci-joint).

Les chapitres de l’Arrêté qui concernent le gibier sauvage sont les suivants :
- Titre II et Annexe IV pour l’approvisionnement direct en gibier par le chasseur, du commerce de détail local, ou du particulier consommateur final, ou encore pour la cession du gibier dans des repas de chasse ou repas associatifs
- Titre V et Annexe VII pour la vente du gibier par le chasseur à des ateliers de traitement et de transformation.

sser