> Le savoir-faire des Fédérations > Surveillance sanitaire

SAGIR : Surveiller pour agir

Le réseau SAGIR est un outil de surveillance épidémiologique des oiseaux et des mammifères sauvages.

Il est présent sur l’ensemble du territoire français et réalise en continu une surveillance généraliste (non spécialisée dans une espèce ou une maladie).

C’est réseau participatif qui s’appuie sur le volontariat et la motivation de ses observateurs.

 


OBJECTIFS DU RESEAU

  • Suivi des maladies et détection précoce des nouvelles maladies.
  • Connaissance des agents pathogènes partagés par la faune sauvage et les animaux domestiques.
  • Connaissance des agents pathogènes de la faune sauvage transmissibles à l’Homme.
  • Détection des effets non intentionnels des pesticides sur la faune sauvage.


ORGANISATION DU RESEAU


La surveillance repose sur un réseau d’observateurs de terrain, principalement des chasseurs, des techniciens des Fédérations départementales des chasseurs et des agents de l’ONCFS.


Ces observateurs sont coordonnés par deux interlocuteurs techniques spécialisés dans chaque département, l’un de la Fédération départementale des chasseurs et l’autre de l’ONCFS.


Les animaux sauvages trouvés morts ou malades sont transportés par des personnes qui disposent d’une autorisation spéciale du ministère en charge de l’environnement jusqu’au laboratoire départemental d’analyses vétérinaires où est réalisé le diagnostic.


Certaines analyses particulières sont effectuées par des laboratoires spécialisés qui viennent en appui aux laboratoires de proximité.


L’ensemble des résultats est intégré dans une base de données nationale.


Les coûts du réseau SAGIR incombent principalement aux Fédérations départementales des chasseurs et à l’ONCFS.


Pour plus d’informations sur le réseau SAGIR, cliquez ici ! (site de l’ONCFS)

Source : ONCFS

sser