FDC56 > La sécurité à la chasse > La sécurité en battue

La sécurité en battue

Posté, le chasseur ne doit jamais perdre de vue que LA SÉCURITÉ PRIME AVANT TOUT !

AVANT LA BATTUE

Le rôle des responsables de chasse est primordial. Ce sont eux qui, de part leur savoir, seront responsables du bon déroulement de la chasse.

La battue ne doit, en aucun cas, laisser place à l’improvisation.

Les règles de son bon fonctionnement ne s’inventent pas et doivent respecter un protocole strict que seul le responsable de chasse sera à même de transmettre lors du rond de battue.

LES DEPLACEMENTS

Si le déplacement se fait en véhicule, les armes doivent être déchargée et placée sous housse ou malette ou être démontée.

Les déplacements à pied doivent s’effectuer avec l’arme vide et ouverte ou culasse ouverte sans cartouche dans le magasin pour une arme à rechargement semi-automatique.

L’ARRIVEE AU POSTE

A l’arrivée au poste, le chasseur se doit de repérer ses voisins immédiats ainsi que les zones de tir et de non tir (angle de 30°). Il doit s’assurer que ses voisins l’ont, lui aussi, repéré et vérifier qu’ils sont tous sur la même ligne.

Pour matérialiser l’angle de 30° vers la gauche, j’effectue 5 pas vers la gauche, puis 3 pas perpendiculairement et je plante un repère (bâton ou autre). La droite ainsi déterminée à partir de mon poste de tir constitue un angle de 30°. Je fais de même pour matérialiser l’angle de 30° vers la droite.

La sécurité de ses voisins doit être en permanence à l’esprit de chacun.

Le chasseur se poste ventre au bois et attend le signal de début de battue pour charger.

AU POSTE

Le chargement de l’arme ne se fait qu’après avoir entendu le signal de début de traque.

Tout déplacement des postés est interdit au cours de la battue, même pour achever un animal bléssé. La plupart des accidents graves impliquent un chasseur imprudent qui a quitté son poste.

Le chasseur est posté ventre au bois, en lisière de la parcelle parcourue par les rabatteurs. Il tire toujours derrière lui, lorsque le gibier a dépassé la ligne des postés.

Il ne commence à épauler que quand le gibier a dépassé un angle de 30° par rapport à ses voisins.

Le tir à balles impose des règles très strictes :
• Ne jamais tirer sans identification absolument sûre.
• Faire attention aux ricochets sur les rochers, les sols empierrés ou gelés et sur lestroncs d’arbre.
• Ne jamais tirer en direction de l’horizon : la portée d’une balle de carabine peut atteindre 5 km !
• S’assurer que le tir sera fichant, c’est-à-dire que la balle s’enfoncera dans le sol.
• Etre posté le plus haut possible (mirador) pour effectuer un tir fichant. Ce qui exclu le tir un genou au sol ou placé dans un fossé ou un trou.
• Effectuer le tir seulement très en arrière de la ligne des tireurs et respecter un angle de sécurité d’au moins 30°.

APRES L’ANNONCE DE FIN DE BATTUE

Au signal de fin de battue, la première des choses à faire est de décharger son arme ! Tirer après ce signal est une faute grave !

Si nécessaire, répétez le signal de fin de battue à vos voisins et ramassez vos douilles vides.

Ce n’est qu’ensuite que je dois éventuellement vérifier mes impacts de balles ou aider mes voisins.

11 REGLES D’OR POUR LA CHASSE DU GRAND GIBIER ET DU RENARD EN BATTUE

En respectant chacune de ces consignes et en les faisant respecter, vous éliminerez fortement le risque d’accident.



FORMATION SECURITE

Les Fédérations bretonnes organisent des formations s’adressant aux Présidents de société de chasse et au responsables de battues.